Formation sur les thèmes sociétaux des deux premières cohortes des THIMO

Formation sur les thèmes sociétaux des deux premières cohortes des THIMO

La première et deuxième cohorte des Travaux à Haute Intensité de Main d’Œuvre (THIMO) ont bénéficié de sessions de sensibilisation sur des thèmes sociétaux tels que le civisme, la citoyenneté, le VIH/SIDA, l’environnement et l’hygiène publique. Les sensibilisations ont commencé à Ouagadougou le mardi 21 mars 2017 et ont pris fin le vendredi 15 avril 2017.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Emplois des Jeunes et Développement des Compétences (PEJDC) du Ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle (MJFIP), le Projet Travaux Routiers à Haute Intensité de Main d’œuvre (PTR-HIMO) en collaboration avec les communes urbaines de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya et Manga organise des sessions de sensibilisation des brigadiers de la première et de la deuxième cohorte sur les thèmes sociétaux. Ces séances de sensibilisation se sont déroulées au profit des brigadiers non scolarisés ou déscolarisés en français et en langues nationales mooré et jula.

Au terme des activités de sensibilisation dans les thèmes sociétaux sur ces deux (02) cohortes, 4000 bénéficiaires des THIMO ont été sensibilisés en Civisme et citoyenneté, en VIH-SIDA et en Environnement et hygiène publique.

Les trois (3) modules de sensibilisation ont été réalisés par groupe de 25 bénéficiaires maximum en 40 heures soit cinq (5) jours de sensibilisation pour chacun des bénéficiaires de ces formations en raison de : 16 heures pour la sensibilisation en civisme et à la citoyenneté ; 16 heures pour la sensibilisation au VIH/SIDA et 8 heures pour la sensibilisation sur l’environnement et l’hygiène publique.

La formation au civisme a permis aux apprenants d’avoir des notions sur le respect des valeurs du Burkina Faso, le respect des lois et institutions Burkinabè, la démocratie et ses valeurs, le privilège de l’intérêt de la collectivité, les règles de base de l’éducation civique et morale du Burkina Faso, le civisme fiscal et le rôle de l’impôt, etc.

Les bénéficiaires ont également pris conscience des risques liés au VIH/SIDA et des raisons à réduire significativement l’avancée de la maladie ; la sensibilisation a permis aux bénéficiaires d’avoir des connaissances sur l’épidémie, les modes de transmission, les conséquences dans la famille et le lieu de travail ainsi que les comportements à adopter pour éviter la transmission, les centres de prise en charge de la maladie.

Pour ce qui est de l’environnement et l’hygiène publique, les bénéficiaires ont eu des notions sur la préservation de l’environnement, les risques sanitaires liés à l’environnement, les techniques de lutte contre la pollution de l’environnement, les modes de transmission et la prévention des maladies du péril fécal, les vecteurs de maladies en hygiène publique, les règles élémentaires de l’hygiène de l’habitat, l’amélioration du cadre de vie, la salubrité et les maladies liées à l’hygiène publique et domestique ainsi que leurs modes de prévention ; Ces connaissances leur permettront d’améliorer leur comportement en milieu social et environnemental.

Pour Monsieur Yaogo Albert, cette sensibilisation vient à point nommé car, ajoute-il « elle l’aidera à mettre en place une association pour sensibiliser les jeunes de son quartier ».

Rubriques

Add new comment

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.